ACTUALITÉS

DROIT A L'ERREUR
8.10.2018
Une loi récente a mise en place un droit à l'erreur au bénéfice des entreprises.

 

Le droit à l'erreur.

Désormais, une entreprise qui se trompe dans unes de ses déclarations (DSN, Tva, Impôts...) ne fera plus l'objet d'une sanction administrative.

Néanmoins, cette indulgence est conditionnée au fait que l'erreur doit être de bonne foi et que l'entreprise procède à la régularisation  directement ou à la demande de l'administration.

 

En cas de rectification spontanée avant la procédure de contrôle, l'entreprise pourra bénéficier d'une réduction sur les intérêts de retard de 50%. Le taux d'intérêt sera alors de 10%.

En cas de correction en cours de procédure de contrôle, la réduction ne sera que de 30% avec un taux d'intérêt de 14%.

 

Sanctions : 

Désormais, la DIRECCTE va appliquer un avertissement plutôt qu'une amende. 

Toutefois, en cas d'infraction constatée, l'entreprise risquera une sanction de 6000€ maximum par salarié si l'erreur n'est pas corrigée l'année qui suit.

 

Le droit au contrôle

Parrallèlement au droit à l'erreur, l'entreprise bénéficie également d'un droit au contrôle.

L'entreprise peut demander un contrôle sur certains points en cas de doute auprès de l'organisme compétent (DGCCRF, Urssaf...)

Dans le cas de cette procédure, si une erreur est constatée et que l'entreprise la corrige, elle ne sera, en principe, pas sanctionnée.

 

 

2018 : Les nouveautés concernant la feuille de paye
14.01.2018

Comme chaque année, la feuille de paye va subir plusieurs changements au 1er janvier 2018.

 


Le SMIC : 

Le taux horaire brut du SMIC passe à 9.88€ dès le 1er janvier ce qui représente 1498.50€ brut par mois pour un salarié temps plein.

 

Le plafond de la sécurité sociale :

Ce plafond est revalorisé passant de 3 269€ à 3 311€, soit 39 732€ sur l'année.

 

La CSG (Contribution sociale généralisée) :

Le taux de cette contribution a augmenté de 1.7 point ce qui représente désormais un taux de 9.2% au lieu de 7.5%. Dès lors, la partie déductible s'élève à 6.8% contre 2.4% pour la part non déductible.

 

La cotisation chômage :

Au 1er janvier, le taux de la cotisation d'assurance chômage va s'abaisser à 0.95% au lieu de 2.40% précédemment. La part salariale de cette cotisation disparaîtra complètement au 1er Octobre.

 

La cotisation maladie, maternité, invalidité, décès : 

Auparavant fixée à 0.75%, la part salariale de cette cotisation est supprimée dès le 1er janvier.

 

La cotisation pénibilité 

Cette cotisation, au taux de 0.01%, auparavant due par tous les employeurs est également supprimée au 1er janvier.

 

Plus d’actualités

Bienvenue

Nous vous souhaitons la bienvenue sur notre site. Le cabinet d'expertise-comptable Nonciaux a été fondé en 1983 par Bernard Nonciaux à Puligny-Montrachet (21), au cœur du vignoble bourguignon.

C'est volontairement que nous nous sommes installés dans un milieu rural. Nous sommes ainsi proches de nos clients. Nous ouvrons prochainement un second cabinet à Chagny, au nord de Chalon-sur-Saône, 30 boulevard de la Liberté.

Nous assurons la comptabilité, la gestion et le conseil de TPE, PME, artisans et nous sommes depuis plus de 30 ans des spécialistes en agriculture et en viticulture. De la création à la transmission d'une entreprise nous accompagnons nos clients au quotidien en leur donnant des outils opérationnels pour faciliter leur prise de décision.

Faites confiance à un cabinet à taille humaine, proche de vous.

Cabinet Nonciaux - rue du chateau   21190   Puligny Montrachet - Tél. : 03 80 21 34 35